Programmation Infos/Abonnement Billetterie À propos Partenaires Appréciations Contact

Les appréciations

Le pont entre deux univers- Le Duo Beaudry-Prud'Homme

Dans la série Azimuts & Jazz/Monde, présentée par La Ville De Prévost, Diffusions Amal' Gamme produisait le Duo Beaudry-Prud'homme dans Chansons en noires et blanches, à la salle de spectacles St-François-Xavier de Prévost, le 28 mai 2022.


Au piano, le grand virtuose Philippe Prud'Homme, et Simon Beaudry, chanteur. Pierre-Yves Cardinal, acteur, à la narration des poèmes sélectionnés (Gaston Miron - Saint-Denys Garneau - Alexis Martin -  Gérald Godin) avec soin pour soutenir les thématiques.


L'une des valeurs ajoutées pour son public par les productions de Diffusions Amal'Gamme est incontestablement la présentation de différents genres musicaux à chacune des saisons.


Ce concert s'inscrit en toutes lettres dans cet esprit. Deux univers se rencontrent. Deux genres musicaux fusionnent, la chanson traditionnelle et la musique classique de concert.


Philippe Prud'homme est certes un grand virtuose, un très grand musicien de sa génération. D'une fine élégance autant dans sa posture d'artiste que dans son discours parlé. On sent chez lui un profond respect pour son rôle, son public et sa musique. Érudit et cultivé, il partage clairement sa quête, son objectif de créer un pont entre les deux genres musicaux pour en faire émerger la poésie. Il nous livre une interprétation pianistique d'une grande musicalité et il possède l'art de créer des atmosphères. Sa formation classique s'entend à merveille et il réussit à être de son temps sans trop verser dans la musique contemporaine ou la dissonance. Humble, il admet apprendre autant de la musique folklorique que de la musique classique. Lorsqu'il joue, il vit en symbiose avec la musique et les mots. Il se dégage de cet artiste une énergie poétique impressionnante qui rayonne dans toute la salle de concert. C'est beau. Tellement beau.


Simon Beaudry, un chanteur traditionnel qui baigne dans cet univers depuis son enfance, ne nous a pas laissé voir ses émotions en première partie. Le propos était un tantinet monochrome. L'énergie et l'entrain sont arrivés en cours concert et là, on a bien senti sa musique et son amour du folklore. La complicité des duettistes était palpable et il y a eu des morceaux où tout coulait de source bien que des fois on entendait une superposition, plutôt qu'une fusion des airs avec le piano.


Les arrangements pianistiques ont été élaborés par des compositeurs classiques, tels que Benjamin Britten et Émile Vuillermoz qui ont adapté des airs populaires pour les arts lyriques. Philippe Prud'Homme signe quelques arrangements de chansons de Gilles Vigneault (Les îles de l'enfance - une pièce tout simplement magnifique),de Jean-Claude Mirandette, ainsi que deux pièces instrumentales, dont un reel offert en cadeau par Philippe à Simon pour son anniversaire et Piano-Soleil (Denis Gougeon) un classique québécois qui rayonne dans le monde.


Somme toute, un concert hors du commun qui nous a conviés à la découverte d'autres paradigmes musicaux contemporains.


Carole Trempe

Duo Beaudry-Prud’homme